Skip to Main content Skip to Navigation
Lectures

La théorie de MIE et l'approximation dipolaire discrète pour le calcul des propriétés radiatives des milieux particulaires Application aux matériaux nanostructurés

Résumé : Dans ce document, nous nous intéressons aux milieux semi-transparents non pas homogènes mais particulaires, i. e. constitués d’une phase solide ou liquide dispersée sous forme de particules dans un milieu hôte n’absorbant pas le rayonnement ; les nuages (ensembles de gouttelettes d’eau ou de cristaux de glace en suspension dans l’air), les fumées (où cette fois ce sont de fines particules solides qui sont en suspension dans l’air), l’atmosphère (population de molécules gazeuses se comportant comme autant de particules de très faible taille) ou encore les matériaux nanostructurés constitués de nanoparticules solides agglomérées sont quelques exemples particuliers de cette famille de milieux semi-transparents hétérogènes. Nous allons voir qu’il existe des outils théoriques permettant de calculer les spectres des propriétés radiatives βλ , ωλ et Φλ (n′,n) de ces milieux ; dans ce qui suit, nous proposons le survol de deux de ces techniques basées sur la théorie de Mie d’une part et sur l’approximation dipolaire discrète d’autre part.
Complete list of metadatas

Cited literature [22 references]  Display  Hide  Download

https://hal-centralesupelec.archives-ouvertes.fr/cel-01289012
Contributor : Franck Enguehard <>
Submitted on : Tuesday, March 15, 2016 - 11:29:58 PM
Last modification on : Monday, October 15, 2018 - 4:00:03 PM
Long-term archiving on: : Thursday, June 16, 2016 - 11:10:42 AM

Identifiers

  • HAL Id : cel-01289012, version 1

Collections

Citation

Franck Enguehard. La théorie de MIE et l'approximation dipolaire discrète pour le calcul des propriétés radiatives des milieux particulaires Application aux matériaux nanostructurés. Doctorat. France. 2008. ⟨cel-01289012⟩

Share

Metrics

Record views

334

Files downloads

3031