Influence des enzymes sur la corrosion localisée d'un acier inoxydable en eaux douces : cas de la glucose-oxydase

Résumé : Le développement d’un biofilm à la surface d’aciers inoxydables immergés en eau de mer naturelle se traduit par une augmentation du potentiel de corrosion libre pouvant entraîner un dépassement du potentiel critique d’amorçage des piqûres. Un modèle enzymatique mettant en jeu une enzyme de type oxydase générant des espèces oxydantes, qui favorisent la réaction cathodique, a été proposé pour expliquer ce comportement. Ce travail a pour but d’estimer la validité de ce modèle sur un acier inoxydable AISI 304 en début d’exposition et en milieu ioniquement peu chargé ; 20 mM de glucose et différentes teneurs en glucose-oxydase (10 à 10000 unités par litre (u/L)) ont été additionnées à un milieu aqueux contenant 1000 ppm Cl-+ 500 ppm NO3- + 500 ppm SO4-2. L’étude de l’évolution du potentiel de l’acier a permis de différencier l’influence de l’enzyme de celle de son substrat (le glucose). Ce dernier n’intervient en aucune manière sur cette évolution. Au-delà d’une activité suffisante (10 u/L), l'enzyme est responsable d’une augmentation du potentiel de corrosion libre de l’ordre de +250 mV en 30 minutes. L’influence de cette dernière est observable sur l’évolution initiale du potentiel libre, évolution en relation directe avec la cinétique enzymatique, ainsi que sur celle du pH de la solution. Au cours du test galvanostatique, on assiste à une remontée du potentiel caractéristique d’une passivation de l’acier. Dans ces conditions expérimentales, l’évolution de cette passivation est identique pour toutes les teneurs en glucose-oxydase. L’effet inhibiteur des ions nitrates et sulfates, additionnés aux 1000 ppm de chlorures, n’est aucunement modifié par la présence de la glucose-oxydase
Type de document :
Article dans une revue
Matériaux & Techniques, EDP Sciences, 2002, 90 (7-8), pp.55-61. 〈10.1051/mattech/200290070055 〉
Domaine :
Liste complète des métadonnées

https://hal-centralesupelec.archives-ouvertes.fr/hal-01253082
Contributeur : Catherine Kruch <>
Soumis le : vendredi 8 janvier 2016 - 16:03:00
Dernière modification le : vendredi 24 novembre 2017 - 15:28:19

Identifiants

Collections

Citation

E. Courtehoux, C. Dagbert, J. Galland, D. Féron. Influence des enzymes sur la corrosion localisée d'un acier inoxydable en eaux douces : cas de la glucose-oxydase. Matériaux & Techniques, EDP Sciences, 2002, 90 (7-8), pp.55-61. 〈10.1051/mattech/200290070055 〉. 〈hal-01253082〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

55